Défibrillateurs Il y a 8 produits.

Taux de succes defibrillation Un DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) est un équipement portatif composé d'une batterie et de 2 électrodes (avec une date de péremption). Sa fonction est d'analyser l'activité électrique du cœur d'une personne en arrêt cardiaque*. Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite au secouriste ou à la personne qui porte secours toute prise de décision et élimine donc toute responsabilité et erreur.

 

Une fois les électrodes placées sur le torse de la victime inconsciente et ne respirant pas normalement, l'appareil analyse l’activité cardiaque et détecte si l’administration d’un choc est nécessaire pour retrouver une activité électrique normale.

 

Le seul moyen de neutraliser une fibrillation ventriculaire (FV) - principale cause d’arrêt cardiaque chez l’adulte - c’est l’administration d’un choc électrique avec un défibrillateur externe automatique associé à une Réanimation Cardio Pulmonaire (RCP). Ce choc doit être administré le plus rapidement possible pour augmenter les chances de succès. Chaque minute qui s’écoule, c’est 10% de chance de survie en moins. Idéalement il doit être utilisé dans les 3 premières minutes qui suivent l’incident, ce qui implique un positionnement central de l’appareil dans le bâtiment ainsi que d’une signalétique adéquate.

Lire la suite

Cardiac-Science

Zoll

HeartSine

La défibrillation précoce associée à la réanimation cardio-pulmonaire permettrait d'atteindre jusqu’à 93% de chances de survie. Au bout de 10 minutes, si rien n’est fait, la victime perd toute chance de survie. Au bout de 5 minutes, on peut redouter des séquelles neurologiques. D’où l’importante de la RCP précoce et de l’administration d’un choc rapide par un défibrillateur externe automatique.


Le défibrillateur externe automatique (DEA) ou semi-automatique (DSA) peut être utilisé par le grand public avec ou sans formation. Ces appareils donnent toujours des instructions vocales pour guider le secouriste. Voici les différentes étapes de la chaîne de survie à suivre en cas d’urgence.

Etapes de la chaine de survie

*Un arrêt cardiaque ou un arrêt cardio-respiratoire, c’est le cœur qui ne joue plus son rôle de pompe provoquant une absence de circulation du sang. Cela provoque chez la victime, l’inconscience et une absence de respiration. L'arrêt cardiaque ne signifie pas nécessairement la mort de la victime, en revanche il faut impérativement prévenir les secours (112 ou 15) et commencer la réanimation cardio-pulmonaire.

---  Ils nous font aussi confiance pour les défibrillateurs  ---